samedi 13 août 2016

Stephane Le gall-Viliker


Une photo de Stephane Le gall-Viliker à l'atelier, pendant que
Anne strenger et moi peignions cette chère Lucile nue.